3 questions à Digitalin sur le télétravail

Je suis Djibril DIAW, Co-fondateur de Digital.in, plateforme digitale de e-RH par matching affinitaire. Nous faisons appel à l’IA centrée sur les collaborateurs/candidats pour aider les DRH dans la gestion du capital humain (recrutement, mobilité interne et formation) : fluidifier et sécuriser les recrutements, apporter de l’efficacité et donner du sens au métier RH, simplifier et améliorer la gestion des parcours professionnels.

1 – Quelles sont les principales difficultés auxquelles ont fait face les employés en cette période de pandémie ?

Il y en a eu surement plusieurs difficultés et particulièrement pour les employés d’entreprises qui avaient raté le coche de la digitalisation de leur processus RH. Par digitalisation, j’entends par là la dématérialisation des procédures et la mise en place d’une organisation permettant de favoriser le travail à distance, une méthode de travail qui favorise la flexibilité. 

Toutes ces entreprises ont vu leurs employés avoir des difficultés à exécuter leurs tâches quotidiennes car ils n’avaient pas des ordinateurs portables leur permettant de travailler à distance, à faire leur démarches administratives, etc. 

2 – Quelle est l’importance de se doter de ces nouveaux outils de travail ?

La COVID a posé la question de l’organisation du travail au sein des entreprises et de la dématérialisation des procédures d’une façon générale. Quel que soit la taille de l’entreprise, il est important de se doter d’une organisation du travail qui favorise le travail à distance surtout en période de crise ou les gens sont contraints de rester chez eux. En outre, la dématérialisation des procédures RH facilite le travail de vos collaborateurs dans leurs interactions les uns les autres. Cela comprend de nombreux avantages : gain de temps et de productivité, réduction des frais de fonctionnement sur le long terme, maintien de l’activité quel que soit la situation, parfois même active l’engagement des collaborations. En somme,  s’adapter dans un milieu en perpétuelle mutation.

En entreprise, la majorité des processus RH peuvent être dématérialisés : les plans de formation, les demandes de congés, l’impression de documents administratifs, etc.

3 – Quelles leçons tirez-vous de la COVID ?

Il est vrai que pour certaines entreprises, la COVID a eu un impact sur leur dynamique de croissance. C’est le cas par exemple des restaurants, des entreprise spécialisées dans l’évènementiel. Parallèlement, pour d’autres entreprises, nous avons constaté une réduction de coûts et des opportunités saisies tant par les employeurs que les employés : la mise en place d’une nouvelle organisation du travail, la digitalisation de certaines procédures, le recours à des outils collaboratifs et de communication interne. De plus, cette crise sanitaire révèle la nécessité pour les entreprises de se réinventer ou d’innover pour proposer des services ou produits à fortes valeurs ajoutées dans un contexte en perpétuel changement. 

L’organisation d’une entreprise n’est jamais figée, mais elle doit nécessaire permettre une meilleure adaptation aux contextes. Nous vivrons de plus en plus des crises qui impacteront les entreprises, une organisation intelligente et flexible permet d’accuser le cout. 

4 – Et vous, comment vous êtes-vous adaptés avec vos clients au Sénégal ?

Nous avons certes observé une période de ralentissement de nos activités de recrutement, mais nos missions ont continué. Nos équipes au Sénégal ont travaillé car notre organisation actuellement nous le permet car inscrit dans notre ADN. Nous travaillons à l’ère du travail à distance, des outils collaboratifs. Comme toutes les entreprises, nous réfléchissons à un juste milieu, à un bon équilibre. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *